Rosier en pot : entretien, arrosage et bouture

Rosier en pot : entretien, arrosage et bouture

Les roses font partie des fleurs les plus belles et les plus talentueuses au monde. C’est pour cette raison que de nombreux passionnés de jardinage rêvent d’avoir leur propre rosier chez eux, même s’ils ne disposent pas de jardin ou d’un grand espace. Eh bien, il est possible de planter des rosiers dans de petits espaces et en intérieur, il suffit de choisir avec soin le type de rosiers que vous allez planter et d’en prendre soin. L’un des plus appropriés pour cela est mini rosier en pot ou rosier miniatureainsi que le rosier de terrasse.

Une partie de l’entretien des rosiers en pot consiste à les mettre dans un pot de bonne profondeur, avec de la tourbe et un bon drainage et, en ce qui concerne l’irrigation, à arroser quotidiennement en été et tous les 3 jours en hiver. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’entretien des rosiers en pot, continuez à lire cet article d’EcologíaVerde où vous trouverez un guide pratique sur l’entretien d’un rosier en pot, son arrosage et sa taille.

Caractéristiques du rosier en pot et son entretien

Il existe une grande variété de rosiers, mais le mieux à avoir en pot, surtout si vous comptez les avoir dans la maison ou sur les terrasses ou les balcons, est la variété pitiminí ou mini rosier. Par contre, si vous souhaitez l’avoir en pot, mais que vous avez beaucoup d’espace et qu’il peut être grand, vous pouvez choisir un une plus grande variété et même un grimpeur. De plus, il existe de nombreuses couleurs de roses, quel que soit le type de rosier. depuis blanc et jaune à rose, orange et rouge, en passant par les couleurs intermédiaires et mixtes. Ici vous pouvez rencontrer différents types de roses.

En résumé, voici les principaux soins à apporter aux rosiers en pot :

  • Température: entre 15 ºC et 25 ºC.
  • Pot de fleur: un pot profond, de préférence en argile.
  • substrat : riche en tourbe et en nutriments, meuble et bien drainé.
  • Irrigation: fréquemment, quotidiennement en été et tous les trois jours en hiver.
  • Passer: mensuellement, spécifiquement ou avec du guano.
  • Garniture: Nettoyage des feuilles et tiges sèches. Taille de rajeunissement si nécessaire.
  • Transplantation: tous les deux ou trois ans.

Si vous souhaitez avoir un buisson de roses en pot chez vous, vous pouvez l’acheter à partir de ce lien :

Rosier en pot : entretien, arrosage et taille - Caractéristiques et entretien du rosier en pot

Emplacement et température du rosier en pot

Pour apprendre à entretenir un rosier en pot, il faut commencer par savoir où nous allons le placer. La température idéale pour les rosiers est entre 15 ºC et 25 ºC. Ils peuvent être mis en pot à l’extérieur dans des climats chauds qui ne descendent pas en dessous de 15°C ou au-dessus de 25°C sans soleil direct. Dans les cas où les températures sont plus basses ou plus élevées, notamment avec possibilité de gel, il est préférable amener le rosier en pot dans la maison pour le protéger.

Pots pour rosier en pot

Les rosiers ont besoin d’un pot avec une bonne profondeur. Selon le type de rosier, le minimum requis change. Un mini rosier suffira avec un pot de environ 35 cm de profondeurtandis que d’autres arbustes plus grands apprécieront un contenant de jusqu’à 50 cm. Les rosiers grimpants méritent une mention spéciale, car ils ont besoin de plus de profondeur, mieux c’est, ce qui fait des pots d’amphore une excellente option.

Quant au matériel, le pots en terre cuite ou en céramique Ils constituent toujours une meilleure option. Ils aident à maintenir plus stable la température des racines et du substrat, en plus de favoriser l’évaporation de l’excès d’humidité par transpiration. Il est essentiel d’avoir trous de drainage. Concernant l’emplacement du pot, nous le placerons toujours dans un endroit ensoleillé. Dans ce bouton, vous pouvez acheter des pots en céramique pour planter votre rosier :

Rosier en pot : entretien, arrosage et taille - Pots pour rosier en pot

Substrat pour roses en pot

Les rosiers sont des plantes qui ont besoin d’une grande quantité de nutriments, nous devons donc préparer un substrat à base de tourbe riche en matière organique ainsi qu’en lumière pour assurer un bon drainage.

Tout d’abord, améliorez le drainage du pot en ajoutant du gravier grossier, des pierres de rivière rondes ou des morceaux de tuile ou de pot au fond du récipient, formant ainsi un lit. Cela aidera également à empêcher le substrat de s’échapper des trous de drainage. Ajoutez ensuite le substrat à base de tourbe, qu’il est bon d’enrichir d’un tiers compost ou turricules de verspour lui apporter des nutriments.

Nous expliquons ici quoi et comment fabriquer du bokashi ou du compost de bokashi et comment fabriquer des turricules de vers pour plantes. De plus, vous pouvez acheter ici de la tourbe à mélanger.

Rosier en pot : entretien, arrosage et bouture - Substrat pour rosiers en pot

Arroser le rosier en pot

Comme arroser un rosier en pot Ce n’est pas très différent de la façon dont cela se fait avec les appareils extérieurs, sauf pour la fréquence. Les rosiers d’extérieur ont accès à plus d’humidité dans le sol et peuvent rester beaucoup plus longtemps sans eau.

En pot, cependant, le rosier devra être arrosé environ tous les jours en été et tous les trois jours pendant les mois froids. Il est très important de prêter attention aux signaux que la plante nous donne à cet égard, et d’apprendre à suivre le point afin de ne pas arroser trop ou pas assez.

Les rosiers sont assez sensibles aux attaques fongiques dues à un excès d’humidité, il faut donc arroser sans inonder et essayer de ne pas arroser les feuilles ou les fleurs, en se limitant à mouiller le sol. Utilisez une canette à tête fine.

Ici, vous pouvez découvrir les meilleurs arrosoirs pour plantes.

Fertiliser les rosiers en pot

Étant placée dans un pot, la plante est plus sensible au manque de nutriments, car l’irrigation a tendance à les emporter. Il faudra donc fertiliser le rosier en pot plus souvent que s’il était planté en extérieur.

Vous pouvez recourir à abonnement spécifique et appliquez-le une fois par mois selon les instructions, ou optez pour la voie écologique et utilisez-le humus de vers ou guano, ce dernier étant particulièrement recommandé pour les rosiers. Si votre rosier présente des symptômes de chlorose ferrique, c’est-à-dire un jaunissement ou une perte de couleur verte des feuilles, ajoutez un supplément de fer à la terre.

Dans cet autre article, vous pouvez apprendre à fabriquer un engrais organique maison pour plantes.

Rosier en pot : entretien, arrosage et bouture - Fertiliser les rosiers en pot

Couper le rosier en pot

Lors de l’entretien des rosiers en pot, la taille est essentielle au maintien de l’état de la plante. Savoir comment tailler un rosier en potla chose la plus importante à retenir est qu’un entretien constant de la plante par enlèvement doit être effectué feuilles, fleurs et tiges séchées. Plus tard, si le buisson a trop poussé, une coupe de rajeunissement peut être effectuée à environ 10 cm au niveau du sol, ce qui l’aidera à repousser avec force et vitalité.

Ici, vous pouvez en savoir plus sur quand et comment tailler les rosiers et ici vous pouvez découvrir les meilleurs sécateurs.

Transplanter le rosier en pot

Un autre de entretien des rosiers en pot C’est la greffe. Il faudra renouveler la terre du rosier tous les deux ou trois ans, même si on garde le même conteneur. Renouvelez les deux tiers du substrat avec un nouveau enrichi en nutriments et coupez les racines de la plante dans la même proportion pour que de nouvelles repoussent. Nous vous recommandons de consulter ces autres guides Comment transplanter un rosier étape par étape et Transplanter une plante : quand et comment le faire, ainsi que de regarder cette vidéo pratique sur l’entretien des rosiers en pot.

Maintenant que vous savez mieux comment entretenir un rosier en pot, nous vous encourageons à vous renseigner sur certaines fleurs ressemblant à des roses.

Si vous souhaitez lire plus d’articles similaires à Rosier en pot : entretien, arrosage et bouturenous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie Culture et entretien des plantes.