Cueillez-les et cultivez-les.  ???? Site de Jardinage Pratique.  2023

Cueillez-les et cultivez-les. Site de Jardinage Pratique. 2024

Cotonéaster de Hesse

Cotonéaster de Hesse Elle est encore rare en France, mais c’est dommage, car elle forme de beaux dômes.

DOCUMENT D’IDENTIFICATION
Nom latin :
Cotonéaster div. sp.
nom français : Cotonéaster.
catégorie: des buissons.
famille: rosacée
dimension : 0,5 m à 3,5 m de haut sur 3 à 4 m de long selon les espèces.
Terre; Peu exigeants, ils s’adaptent aux terrains les plus divers. C’est dans une bonne terre de jardin bien drainée, qui donnera quand même le meilleur résultat…
exposition: Soleil ou mi-ombre.
température: Toutes les espèces de cotonéasters sont très résistantes et peuvent être cultivées partout en France sans aucun problème.

Les clés du succès.

Un sol bien drainé : Dans les sols lourds ou humides, les cotonéasters ont tendance à végéter.

Une situation ensoleillée : ils poussent bien dans les situations les plus diverses, mais en plein soleil, ils se développeront mieux. En fait, l’ombre dense limite assez sévèrement sa croissance.

Une taille normale : même s’ils n’en ont pas vraiment besoin, nous vous recommandons de tailler régulièrement vos cotonéasters. Pour les espèces rampantes, telles que Cotoneaster dammeri ou C. microphylla, branches de prunier qui ont tendance à pousser haut plutôt que vers le sol. En ce qui concerne les espèces à fort développement telles que C. salicifolia un C X Abreuvoiril est recommandé de monter d’une taille annuellement pour donner un peu de légèreté à votre silhouette.

Cotonéaster suecicus

Cotonéaster suecicus « Juliette » est persistante, persistante. Il donne de jeunes pousses roses au printemps et des fruits rouges en automne.

le bon choix

Il existe plus d’une centaine d’espèces de cotonéasters.
• Parmi les espèces rampantesnous vous conseillons notamment Cotonéaster Dammeri Qui forme un véritable tapis. ‘Major’ a des feuilles légèrement plus grandes que le type. ‘Coral Beauty’ produit une multitude de petits fruits rouges. C. horizontale C’est l’un des plus célèbres; Il est idéal pour recouvrir les remblais. Il existe une forme panachée moins vigoureuse que le type.C. prosterné ce n’est pas très répandu. Pourtant, au fil des ans, il forme un véritable tapis vert.
• Entre les buissons.citons C. salicifolia, dont les feuilles évoquent celles du saule, C. franchisésau feu et à la chute du port, ou C.lacteusl’air très gracieux.

Une année dans la vie de vos concitoyens.

Les Cottoneasters portent des baies rouges à l’automne.

Octobre Décembre : Plantez-les de préférence à l’automne, sinon jusqu’en avril.

Mai juin: la floraison des cotonéasters passe le plus souvent inaperçue, mais reste intéressante. Une multitude de petites fleurs blanches se succèdent pendant près de deux mois.

Septembre: Après la saison de croissance, vos cotoneasters doivent être légèrement dimensionnés pour limiter leur croissance et leur forme.

mars mai: Profitez du printemps pour marquer les espèces que vous souhaitez reproduire.

Comment couper vos cotoneasters…

boutures de coton

Si la plantation de cotonéasters reste aléatoire avec des résultats incertains et souvent assez différents du type, le bouturage donne en revanche de très bons résultats.

En été, prélevez des rameaux entre 18 mois et 2 ans, de 15 à 20 cm de long. Placez-les à mi-hauteur dans une terrine remplie de terreau. Arrosez, couvrez d’un film plastique, repiquez au printemps.